La différence entre Dieu et le chirurgien, c'est que Dieu ne se prend pas pour un chirurgien

dimanche 18 juin 2017

La lune cendrée, Brun-El.




Titre: La lune cendrée
Auteur : Brune-El
Nombre de pages : 228
Genre : Mystère, légendes amérindiennes, romance

Résumé

Céline, artiste, change de vie et part emménager dans un pays baigné par les contes et légendes.
Dans la cour de sa propriété, elle découvre un catalpa qui semble gardé par une louve apprivoisée. Elle s’aperçoit que ses voisins s’intéressent de très près à sa maison.
Que peut-elle bien renfermer de si précieux ?

Une nuit, Wahya, mystérieux Indien aux longs cheveux surgit et un attachement profond s’installe entre eux.
Mais pourquoi ne vient-il qu’au crépuscule pour disparaître à l’aube ?
Et que signifie le rituel de la lune cendrée qu’il doit accomplir et dont sa vie dépend ?

Avis

Pourquoi ce roman? Parce que les légendes... c'est vraiment mon dada !


Les personnages. Un héros masculin assurément sexy et plein de charme. Il est mystérieux, protecteur, et envoutant. L'héroïne féminine, quant à elle, peut sembler un peu pâlotte au début, mais elle se rattrape très vite. 

Et puis, il faut avouer que dans ma tête, un "indien"... ça ressemblait plutôt à ça...

 

Mais quand au final, tu te rends compte que cet indien-ci il ressemble à ça...

Ben, tu es plutôt contente !!!


L'intrigue. J'avoue m'être dite "Ouille" au début. C'était bien écrit, indéniablement, mais c'était lent. Bien m'en pris de m'accrocher encore quelques plages de plus ! À un moment donné, j'ai été captivée et séquestrée par l'histoire. Les mystères se densifient, puis éclatent, c'est délicieux. La romance qui noue les deux protagonistes principaux est, elle-aussi, très jolie, bien que parfois (et à raison!) platonique. Le seul reproche que je peux faire à l'intrigue est sa prévisibilité. Ou peut-être suis-je moi-même trop versée dans ce genre de roman ?

L'ambiance. Assurément l'un des points forts de ce petit roman. On s'y sent chez soi. Le décor est superbe, bien planté, bien amené. On s'imagine sur la terrasse, sous le patio, de cette petite maison de campagne reculée, à siroter un thé quand le soleil se couche et que l'air se charge d'insectes qui bruissent sous la lumière rouge et or du crépuscule.

En bref, un petit roman très sympathique, à lire de préférence à la tombée du jour sur sa terrasse, bien enroulée dans une couverture toute douce, avec un chocolat chaud ou un thé.




En résumé : Une très agréable découverte, avec un univers que l'on est triste de quitter.

Le petit plus : L'ambiance magique et envoûtante du roman

Le petit moins : Une trame peut-être trop prévisible.


Notre : 17/20 




Retrouvez ce roman ici !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget