La différence entre Dieu et le chirurgien, c'est que Dieu ne se prend pas pour un chirurgien

mardi 22 mars 2016

La guerre, Entre II mondes T3, Deb. Lygg



Titre: La guerre, Tome 3 de la saga "Entre II mondes".
Auteur : Deb. Lygg
Nombre de pages : 218
Genre : Fantastique, quête initiatique, aventure, romance


Résumé


Les forces des ténèbres ont peut-être remporté une bataille dans le Grand Nord, mais l’issue de la guerre qui s’annonce est loin d’être déterminée. 
Alors que tout semble contre eux, Alastar et ce qu’il reste de ses compagnons tentent de trouver de nouveaux alliés afin de les aider dans leur combat pour protéger les peuples libres des deux mondes. 
Dans le monde des fées, la fête ancestrale de Yule s’annonce, libérant ainsi leur lumière dans l’obscurité de la saison sombre. 

Moïra devra, quant à elle, affronter sa condition d’être féerique et ses implications. 
La jeune fée de sang-mêlé aura un choix crucial à faire, tenant ainsi le destin des mondes entre ses mains… 

« La Guerre » est le dernier volume de la trilogie « Entre II Mondes », après « Réminiscences » et « Le Passage ».

Avis


Je vais d'emblée vous avouer que j'ai eu un peu de mal à re-rentrer dans l'histoire. Après un tome 2 plutôt agité et sans temps mort, j'ai trouvé que l'histoire stagnait un peu. Mais ce petit malaise a disparu après une trentaine de pages. 

J'étais heureuse de retrouver les personnages de ce roman. Contrairement à d'autres romans fantastiques, chaque personne, même secondaire, a toute son importance. On s'attache à chacun d'eux, à leurs peines, leurs espoirs, leurs destins... Ils font tous parties de nous.

Dans cet ultime tome, on suit les dernières aventures palpitantes de nos protagonistes, avec une certaine excitation, mais aussi beaucoup de nostalgie. Parce qu'on sait pertinemment bien que lorsqu'on tournera la dernière page du roman, il faudra dire adieu...

La seconde partie du tome est pleine de suspens, de tension, ces émotions délicieuses qui vous font apprécier un bon roman. Un petit regret pour le manque de présence de Moïra à certains moments, bien que j'aie adoré suivre les aventures de tous les autres personnages. Je vous avais déjà parlé d'Alastar, non? Eh bien je suis également tombée en amour avec Romann d'Har, l'elfe blanc. Il est... grrrr... viril, sexy, ... parfait. Pas dans la force brute du gardien de l'ordre sacré, mais... Waouh! Je veux bien porter ses enfants ! 

Un petit regret concernant la brièveté de la bataille finale, peut-être, mais rien qui ne gâche le roman.

Parlons maintenant de ce qui vous intéresse vraiment... La fin... Parce que c'est d'une véritable fin qu'il s'agit. Et quel fin! Il n'y a pas beaucoup de fin, là ? EnFIN bon... Quand j'ai tourné la dernière page de ce roman (Je devrais dire cliqué puisque je lis sur tablette), j'ai ressenti un énorme sentiment de vide. Et ça faisait longtemps que ça ne m'était plus arrivé. Sans m'en rendre compte, je m'étais tellement attachée aux personnages que les quitter fut une terrible épreuve. J'essaie d'ailleurs encore de commencer une nouvelle lecture.... Mais je n'ai toujours pas réussi...

En résumé : Une saga qui vaut le détour. Un univers fantasy certes un peu classique, mais d'un bon classique. Avec des personnages attachants à souhait, qui vous donneront des envies de voyages en terres inconnues. 

Le petit plus : Les personnages.  

Le petit moins : Un début un peu lent.


Notre : 16,5/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget